le festival 2022

18ème édition du festival textes en l’air

du mercredi 27 au dimanche 31 juillet 2022 !

édito

Coincés entre une pandémie et des échéances électorales, ces deux mots ont envahi notre quotidien, jusqu’à les vider de tout sens. Il y a donc absolue nécessité à entendre les mots des autrices.teurs, des poètes qui sont là pour secouer « l’opinion courante, cette paresse de la pensée » (Jean-Pierre Siméon).

Vos papiers !
nos identités…

Ces bouts de papiers enfermés dans nos portefeuilles, scannés dans nos smartphones comme autant de sésame, pour accéder au droit d’entrer dans un théâtre, un musée, de voter, de se soigner, de voyager. Bouts de papiers si précieux, si fragiles, que disent-ils de nos identités ?

Nos identités… au pluriel, forcément au pluriel. Chacun.e est singulier.e et nous sommes pluriel.le.s. Cette question de l’identité, les artistes s’en emparent pour remettre de la complexité et ainsi travailler non à la division – il est si loin déjà le temps où nous étions tous « Charlie » ! – mais à l’acceptation de nos richesses multiples.

En témoigne la diversité actuelle des écritures pour la scène dont textes en l’air vous donne un aperçu : Marine Bachelot Nguyen allie la fiction et le document, les croisements du corps et du politique, les questions féministes et postcoloniales. Caroline Stella écrit pour la jeunesse et entame une trilogie sur les séismes de l’adolescence, elles sont nos deux autrices en résidence.

Nous entendrons aussi l’écriture presque minimaliste de Magne van Berg, les dialogues tendus de debbie tucker green, les textes poético-ordinaires de Francois Chaffin, l’humour de Fabrice Caro…
Plurielle aussi l’identité des artistes accueillis, musiciens, comédiens, poètes, leurs expériences, leurs propositions scéniques qui viennent déconstruire nos préjugés, ébranler nos certitudes, ouvrir notre regard, secouer nos émotions.

Venir au théâtre c’est prendre un risque. Celui d’être surpris, dérouté, bousculé, peut-être déçu ? Peut-être ravi, c’est un risque ! Puisque nous sommes ensemble dans ce magnifique espace public, échangeons avant et après les représentations, prenons aussi le risque de la rencontre.

Venir à textes en l’air,
c’est s’offrir un pas de côté, alors on le tente ?

Bon festival 2022 !

Valérie Charpinet
directrice artistique


>>> Pour accéder au programme jour après jour c’est par ici :

Attention, le spectacle Circulations Capitales, vendredi 29 à 21h30, est remplacé par Akila, le tissu d’Antigone.

>>> Pour lire le programme en ligne, c’est ici :

Textes En L’air Programme 2022

 

 

>> Pour télécharger le programme en pdf, c’est là


 

Contact : infos@textesenlair.fr