dimanche 29 juillet

pérégrination poétique

des anges éperdus vers la chapelle saint-jean I 9h45

rdv à la billetterie I gratuit

La poétesse Katia Bouchoueva, nous emmènera à la chapelle Saint-Jean. En chemin elle clamera des poèmes sortis de son dernier ouvrage : « équiper les anges et dormir, dormir ». Des mots qui déchirent d’une langue laser et velours, le brouillard sémantique des étouffes-cerveaux.

lecture jeune public

graines de théâtre I 11h

goulet du chapeau rouge I durée 40 mn I dès 7 ans I gratuit

texte : marie des grenouilles, de jean-claude grumberg

surprise !

rapport de stage I 11h30

rdv à la billetterie I gratuit

Une restitution théâtrale des jeunes stagiaires en immersion, accompagnée par Suzie Bastien et Victor Mazzilli.

surprise !

expédition en turakie I 12h30

grande cour I gratuit

lecture

l’enfant revenant I 14h30

jardin de l’arche I dès 9 ans I gratuit

texte et mise en lecture de suzie bastien, avec victor mazzilli, claudine sarzier

surprise !

clownEs en liberté… I 15h

grande cour I tout public I au chapeau

avec camille brazzini et maria colomba

théâtre et musique jeune public

sacré silence I 15h30

théâtre du furand I durée 50 mn I dès 4 ans I tarifs : 5€ / 12€

texte de philippe dorin publié à l’école des loisirs théâtre . cie des lisières . mise en scène et jeu : anaïs serme . création sonore : sylvain nouguier . mise en jeu – direction d’acteur : valérie charpinet . création lumières – scénographie : martin riguet . création vidéo : fantin curtet . création costume : pascal rey-robert . production et administration : mylène besson.

Lumpe promène « dans le désert » un bidon roulant. C’est son instrument de travail. Elle y a enfermé tous les bruits du monde, pour lesquels elle cherche d’éventuels acheteurs : le bruit du vent, le bruit de la guerre, le bruit des hommes et même des bruits inconnus, comme le bruit des couleurs. Elle appelle ses clients, mais les temps sont rudes et l’acheteur se fait rare : « Sacré silence ! ». Elle a beau aligner tous les synonymes des bruits qu’elle tient en réserve dans son bidon, rien n’y fait, le silence règne, que sa parole couvre… Jusqu’à ce qu’une voix se manifeste.

une production du théâtre de la courte échelle . partenaires : ville de romans, ville de bourg-de-péage, département de la drôme, ville de la motte-servolex, scènes de musiques actuelles la cordonnerie (smac 26), crédit mutuel, sacd, sacem, spedidam et la région auvergne-rhône-alpes.

pour réserver vos places pour ce spectacle, c’est par ici :
tarif plein ou tarif réduit

concert – lecture

l’heure blanche / toutes leurs robes noires I 17h

église abbatiale I durée 1h10 I dès 10 ans I prix libre

textes de claudine galéa disponibles aux éditions espaces 34 . lecture par valérie charpinet et victor mazzilli . orgue par guillaume dorel . en partenariat avec les amis de l’orgue et la maison abbatiale

Blanche est une enfant mystérieuse. Autour d’elle, une lumière, blanche. D’où vient-elle ? De la mer, du soleil, d’une mémoire aveuglante ? Ou d’un désir immense qui propulse vers l’avenir, la vie, les commencements, et qui s’appellerait l’éblouissement de l’amour ?
C’est l’heure du coucher, et l’enfant, fille ou garçon, attend que sa maman lui raconte une histoire. Mais celle qu’il veut est mystérieuse : c’est l’histoire de la Nuit noire qui l’entoure. La mère ne comprend pas. Et voilà que Nuit noire commence un dialogue merveilleux avec l’enfant. Avec des harpes, des noctambules, des baisers, des rires, et des chevaux. Et la mère va commencer à voir ce qui ne se voit pas à l’œil nu, le monde tel que l’enfance le rêve, une grande aventure.

agapes

repas festif I 20h

grande cour I tarif : 15€ / 10€ moins de 12 ans

Pour célébrer comme il se doit cette fin de festival 2018, rendez-vous à la grande table de Textes en l’air…

pour réserver vos places au repas festif, c’est ici :
tarif plein ou tarif réduit

concert de clôture

des fourmis dans les mains I 21h30

grande cour I prix libre

laurent fellot : chant, contrebasse . corentin quemener : batterie, choeurs . camille durieux : piano, choeurs . violaine soulier : violon, choeurs . laetitia gessler : violon, choeurs . elisabeth renaud : violoncelle . emmanuelle legros : trompette . jérôme rio : son, réalisation

On dit qu’ils sont chanteurs, rockeurs, valseurs, rêveurs… Des musiciens libres. Qu’ils sont cadrés sans cadres, décalés sans cale. Fous même parfois ! Qu’ils sont osés, originaux, déconcertant, poètes, mélangeurs, lyriques, atypiques. Parfois même le public pleure, pendant et après, puis finalement se console en sortant, en se parlant. C’est un groupe qui ressemble à une cour d’école. Des bavards aiguisés. Des musiciens qui ne veulent pas dormir. Alors ils frappent, cognent, crient, chantent et déjantent leurs instruments. Ils frôlent de près ce qu’on appelle la liberté musicale.