jeudi 26 juillet

pérégrination poétique

deux imaginaires fourmillants dans le village I 9h45

rdv à la billetterie I gratuit

textes et lectures d’aurélien delsaux . plasticienne : sophie avenier

Aurélien Delsaux, poète et écrivain, sèmera ses mots limpides dans le village. Ceux-ci, toiles d’araignées brisées, s’effilocheront sur l’imaginaire éphémère de la plasticienne Sophie Avenier.

lecture jeune public

graines de théâtre I 11h

goulet du chapeau rouge I durée 40 mn I dès 7 ans I gratuit

texte : moustique, de fabien arca

surprise !

expédition en turakie I 12h

grande cour I gratuit

par turak théâtre

discussion de choses et d’autres

paroles d’artistes : les invités d’émile I 12h15

grande cour I gratuit

lecture

thé policier I 14h30

médiathèque darodes I durée 40mn I tout public I gratuit

Le groupe Partage d’écriture, du Secours Populaire de Saint-Marcellin vous propose la lecture d’une nouvelle écrite collectivement tout au long de l’année.
Vous suivrez les aventures du commissaire Hyppolite Mercandier entre Paris et Saint-Marcellin, entre noyers et petits gâteaux…

surprise !

clownEs en liberté… I 15h

grande cour I tout public I au chapeau

avec camille brazzini et maria colomba

théâtre

vis-à-vis I 15h30

cour de l’école I durée 45mn I tout public de 3 à 103 ans I tarif unique : 5€

compagnie de l’arbre . conception et mise en scène aurélien delsaux . décors aurélien delsaux et laurent basso avec aurélien delsaux et jeanne guillon

Un vis-à-vis peut être gênant quand on se retrouve face à un voisin qu’on n’a pas choisi.  
Un vis-à-vis peut être déstabilisant… voire carrément pénible, mais finalement, la rencontre qui vient chambouler tous nos repères quotidiens, n’est-ce pas cela qui donne du sel à notre vie ?

pour réserver vos places pour ce spectacle, c’est par là…

théâtre / les envolées 2018

été I 17h

théâtre du furand I durée 1h15 I dès 10 ans I tarif unique : 6€

texte carole thibaut . mise en scène solène krystkowiak . avec léo breitenbach, guillemette crémèse, valentine verdun . musique fiona feeley . vidéo thibault varenne . lumière hugo fleurance . compagnie les rêves arrangés accompagnement dramaturgique laura tirandaz

Un jeune couple passe ses vacances dans un charmant village en bord de mer. Dans une maison agréable, la femme et l’homme ont leurs habitudes et leurs repères puisque c’est là que tous les étés, ils profitent des beaux jours et du temps pour eux, loin des tracas du quotidien.
Mais cette année quelque chose a changé : ce jeune couple vient d’avoir un bébé, il forme maintenant une famille, avec son lot d’interrogations et de modèles à suivre.

pour réserver vos places pour ce spectacle, c’est par là…

amorce

spéciale dédicace I 18h30

librairie du festival I gratuit

Une rencontre et des échanges avec Aurélien Delsaux, comédien et metteur en scène au sein de la Compagnie de L’Arbre (Ornacieux, 38) et auteur du roman « Sangliers », paru chez Albin Michel en 2017.

concert

alexandre castillon trio I 19h30

grande cour I gratuit

chant et guitare : alexandre castillon . viole de gambe : élie ossipovitch . guitare classique : frédéric deschodt . batterie : alex lefkowicz

De la chanson française sur fond de viole de gambe, guitare et batterie, mélangeant des esthétiques variées telles que le classique, Jazz, Blues, Pop, Folk, offrant du relief et des couleurs variées au répertoire. La musicalité se retrouve également dans des textes recherchant une harmonie heureuse entre le fond et la forme.

 

patrimoine

visite de saint-antoine-l’abbaye I 20h30

durée 1h I tout public I 7€ / gratuit moins de 12 ans

nombre de places limité I réservation à la billetterie

théâtre / les envolées 2018

ce qui reste I 21h30

basse cour du musée I durée 1h30 mn I dès 14 ans I tarif unique : 6€

texte eva bondon . mise en scène céline bertin . avec raphaël defour, sterenn eustache, basile lambert, leïla mahi, anaïs petitjean, aurélien vandenbeyvanghe . lumière lisa robert . compagnie organe théâtre accompagnement dramaturgique pauline noblecourt

Un jour, on se demande si on est bon, si on est juste. Si on est “quelqu’un de bien”. Le lendemain, on se rassure, on se félicite. On est bien meilleur que la plupart des gens. C’est de là que part Ce qui reste, le désir de ne jamais trouver de réponse à cette question : Que faisons-nous de notre humanité ? Nous évoluons dans une société qui ne jongle plus avec aucune nuance. D’un côté il y a le bien et de l’autre le mal. D’un côté il y a l’humain et de l’autre le monstrueux. Nous grandissons avec cette idée-là : nous devons tuer le monstre. Dans cette pièce, il est question de fuites, de révoltes, d’espoirs, de résignations. Six personnages partagés entre la résignation et la vie, la loi et la condamnation, le sacré et la révolte, l’abandon et la lutte.
Au travers d’une langue intime, remplie de silences et de violences, l’auteure décortique l’âme du monstre en dressant des portraits d’hommes et de femmes.

pour réserver vos places pour ce spectacles, c’est par là…

et vendredi 27 ? c’est par ici…