Festival 2012

 

un petit aperçu du festival 2012 en images ? Suivez le lien !

 

MERCREDI 25 JUILLET

 

la billetterie du festival 2012les jeunes pousses(nt)- éclosions théâtrales

Deux jeunes compagnies, après un travail de création en résidence au Tricycle à Grenoble, au Centre Loisirs et Culture d’Eybens et au Pot au Noir à Saint-Paul-les-Monestier présentent leurs toutes premières créations en ouverture du festival.
en partenariat avec le tricycle, le centre loisirs et culture d’eybens et le pot au noir de rivoiranches.

théâtre

quartett – 17h

théâtre du furand – durée 50mn – public adulte – tarif unique 10€

texte de heiner müller – mise en scène : aurélie derbier – jeu : la compagnie encore heureux, clotilde sandri et cyril fragnière – création et régie lumière : karim houari – création sonore : morgan prudhomme – création costumes : olivia ledoux – création maquillages : laurence perrin – scénographie, graphisme et photos : clément ségissement – régie son : céline fontaine

Une réécriture des Liaisons Dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos. Une longue joute verbale animée par le sexe, la cruauté, la mort, la lucidité, la jouissance du dire, l’orgueil, la haine et l’amour. Et toujours cette volonté de ne jamais baisser la garde avant l’ultime estocade. Cette chorégraphie amoureuse macabre est un texte très fort qui décrit superbement les méandres des liaisons dangereuses. Ce petit texte est un bijou de condensé de vengeance, la mise à mort du taureau dans la jouissance.

Réservez vos billets pour ce spectacle en ligne

début des réjouissances

inauguration du festival

et vernissage de l’installation et l’exposition de claudine meyer – 19h

RDV devant la billetterie – gratuit

– – – – aller sur le site de Claudine Meyer

théâtre

narcisse – 21h45

basse cour du musée – durée 50mn – à partir de 13 ans – tarif unique 10€

texte et mise en scène : jessie chapuis – jeu : florent barret-boisbertrand, laurie brunet, jessie chapuis, marie jacomino, violette jullian, guillaume martinet, tom porcher, colin melquiond et louis vasquez
Narcisse - Photo : Tony Chapuis– assistant mise en scène : florent barret-boisbertrand – scénographie, costumes : jessie chapuis, mathilde desmoulins – lumières : guillaume jargot

Des hommes sont venus et ont violé la jeune Liriopé. Devenue mère du plus bel enfant, que deviendra-t-elle ? Et que cherche son fils ? Qui regarde-t-il ? Est-ce vraiment lui-même ? La longue quête d’un homme sur ce qui fut et sur ce qu’il est…
On dit que Narcisse s’est vu, s’est épris de son reflet et est mort de n’avoir pu s’atteindre. Que cherchait-il, sur lui-même et au-delà ? D’où vient-il et de quelles douleurs est-il l’héritier ?

 Réservez vos billets pour ce spectacle en ligne

JEUDI 26 JUILLET

 

pérégrination poétique

balade potagère – 10h

cheminement dans les jardins – gratuit

Quels mystères se cachent derrière ces clôtures ?
Quels mystères poétiques se cachent derrière les clôtures du potager ?Invitation à une intrusion éphémère et poétique dans les potagers du village… Une plongée dans l’entrelacs insondable des légumes et des hommes, concoctée par Gilbert Vincent-Caboud, de Saint-Antoine-l’Abbaye.

in vino veritas

apéro-rencontre – 12h30

jardin du palais abbatial – gratuit

animé par émile lansman, éditeur

Un croisement de trajectoires entre artistes et festivaliers pour un échange convivial autour d’un bol de pistaches… Un moment pour discuter des spectacles de la veille et de ceux à venir.

Lecture d’auteure

Rencontre avec Marilyn Perreault – 16h

Marilyn Perreault est une jeune auteure québécoise. Elle a traversé l’Atlantique pour venir s’installer  en résidence d’écriture pendant deux mois entre l’Espace 600 à la Villeneuve de Grenoble et Textes en l’air à Saint-Antoine-l’Abbaye.
Marilyn Perreault, auteure associée au 9ème festival Textes en l'airElle a collecté ici et là des récits de traversées individuelles ou familiales et des rêves d’ailleurs qu’elle nous fera partager le temps d’une lecture et d’un échange.     – – – – aller sur le blog de Marilyn

théâtre

pourvu qu’il nous arrive quelque chose – 18h

théâtre du furand – durée 1h30 – à partir de 10 ans – tarif unique 12€

Pourvu qu'il nous arrive quelque chose...adapté du « petit lexique amoureux du théâtre », d’après philippe torreton, par la cie le chat du désert – mise en scène et jeu : grégory faive – conception du montage : anne castillo, grégory faive – regard extérieur : anne castillo – son : laurent buisson – lumières : karim houari

C’est ça le théâtre : un comédien qui prend le risque de monter sur la scène et un spectateur qui prend le risque de venir le voir. En espérant qu’il se passe quelque chose…
Ce recueil de définitions, plein d’humour et d’amour pour le métier de comédien, aborde tous les aspects de ce qui constitue la représentation théâtrale : le travail de la langue, le processus de création, les outils techniques, la mémoire du comédien, sa personnalité complexe, le public… tout ce qui, une fois rassemblé, permet ou non qu’il se passe quelque chose pour le comédien et le spectateur.

textes extraits des œuvres de shakespeare, racine, jean-luc lagarce, muriel robin, raymond devos, … rassemblés autour du petit lexique amoureux du théâtre, de philippe torreton.
la compagnie le chat du désert est soutenue par la ville de grenoble, le conseil général de l’isère et le clc d’eybens.

 Réservez vos billets pour ce spectacle en ligne

– – – – voir un extrait

amorces

spéciales dédicaces – 18h30

librairie – gratuit

Marilyn Perreault lira quelques extraits de ses pièces.

Marilyn Perreault, auteure associée au 9ème festival Textes en l'air - photo : M. Dussaut

L’occasion d’un échange et d’une séance de dédicace.

concert au jardin

ce soir, je vous le chanterai – 19h30

jardin du palais abbatial – gratuit

Ce soir, je vous le chanterai... pascal perrier : piano & chant – – – gil lachenal : contrebasse – – – florent diara : percussions – – – christophe telbian : batterie – – – fabrice bon : clarinette, violon, flûte & saxo

Un voyage poétique autour des plus grands textes de la chanson française, un répertoire « coup de cœur » à venir déguster entre amis et à consommer sans modération !

– – – – écouter un morceau : « A bicyclette »

 

 

théâtre rock – concert de mots

prométhée, poème électrique – 21h45

basse cour du musée – durée 1h15 – de 12 à 17 €

textes, voix et lumière : françois chaffin – guitares et machines : benjamin coursier – esthétique sonore : denis malard – regards et mouvements, régie : céline liger – images projetées : julien defaye – photo et artwork : ernesto timor – diffusion : élodie couraud

Prométhée, poème électrique - photo : E. TimorUn dialogue rythmique où la voix du Titan se mêle au son des guitares, touchant au cœur nos faillites contemporaines, alors que jamais l’homme n’a autant confondu la lumière et le feu.
S’appuyant sur le mythe fondateur, travaillant la figure d’un Prométhée contemporain revenu demander aux hommes ce qu’ils avaient fait de son feu, le texte interroge notre époque, à travers les thèmes de la connaissance et du pouvoir, du progrès, de l’inhumanité et de la répartition des richesses.

Ma faute très lucide fut d’aider les hommes. La lumière devait leur offrir un avenir moins sombre, je la leur ai donnée à boire, mais il n’y ont vu que du feu… Est-ce que je me suis trompé ?

une production du théâtre du menteur – – – coproduction : villes de la norville, st-germain-lès-arpajon, arpajon – – – soutiens : association beaumarchais (sacd), abbaye de royaumont, le tracteur – cie beaudrain de paroi, services culturels des villes de marcoussis, cerny et vert-le-grand, théâtre de la grange (brive-la-gaillarde) – – – coréalisation : théâtre du pavé (toulouse), la loge (paris) – – –

Prométhée, poème électrique - de et par François Chaffin - photo : E. Timor

le théâtre du menteur est subventionné par la drac ile-de-france, le conseil régional d’ile-de-france et le conseil général de l’essonne.

 Réservez vos billets pour ce spectacle en ligne

 Réservez vos billets pour ce spectacle en ligne ( tarif réduit )

– – – – aller sur le site de la compagnie « le théâtre du menteur »

 

VENDREDI 27 JUILLET

 

pérégrination poétique

quand l’amérique contestataire fait vibrer les chambaran – 10h

cheminement en extérieur – gratuit

à la découverte de l'oeuvre de Jack Hirschman - photo : Marco Cinque

Sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle, nous partons à la rencontre de l’œuvre de Jack Hirschman qui transperce et traverse les USA d’une fulgurante insolence. Ses textes seront dits par Gilles-Bernard Vachon, son traducteur et ami… En sa compagnie nous écouterons la voix de celui qui appelle de ses vœux le triomphe des gens en loques, fourrageurs de poubelles, gencives sans dent.

in vino veritas

apéro-rencontre – 12h30

jardin du palais abbatial – gratuit

animé par émile lansman, éditeur

Un croisement de trajectoires entre artistes et festivaliers pour un échange convivial autour d’un bol de cacahuètes… Le moment de discuter des spectacles de la veille et de ceux à venir.

lecture d’auteur

Sébastien Joanniez – 16h 00

« A part moi »

Sébastien Joanniez lira des extraits de son dernier roman « A part moi » écrit en partie en résidence à Saint-Antoine-l’Abbaye en 2011.
Sébastien Joanniez, auteur rhonalpin, invité du 9ème festival Textes en l'air - photo : HJ BourgeasComme mon père. Le même bras sous la tête et l’autre même sur le ventre. À regarder le ciel et à se demander. Comment les choses ont tourné. Les questions qui cognent doucement dans les tempes. Et si ma vie je l’avais prise autrement ? Au lieu de prendre ? Si j’avais lâché ? Comment ça serait maintenant ?

théâtre

deux petites dames vers le nord – 18h

théâtre du furand – durée 1h30 – tarif unique 12€

Deux petites dames vers le nord... un road-movie picard au festival Textes en l'airde pierre notte par alphonse et cie – comédiennes : valérie charpinet et murielle roux – mise en scène de clémentine yelnik

Elles sont deux, elles sont sœurs. Plus vraiment jeunes. Entre elles, leur mère, puis, très vite, les cendres de leur mère… dans une boîte. Que faire de cette boîte ? Que faire maintenant qu’elle n’est plus là ? Continuer à ouvrir la boutique ? Mais c’est dimanche !
Alors partir vers le nord, prendre le train pour Amiens parce que le père est enterré là-bas, elles ne savent plus vraiment où. Voler un autocar parce que le chauffeur ne vient pas, et en route ! Après on verra. Après on ne sait pas vraiment. Ce n’est plus notre histoire… Un road-movie picard, une traversée dans l’espace et le temps. Ou comment avancer en regardant dans le rétro…

 Réservez vos billets pour ce spectacle en ligne

amorce

spéciales dédicaces – 18h30

librairie – gratuit

Sébastien Joanniez lira quelques extraits de ses pièces.
Sébastien Joanniez, auteur rhonalpin, invité du 9ème festival Textes en l'air - photo : HJ BourgeasL’occasion d’un échange et d’une séance de dédicace.

concert au jardin

les swingirls – 19h30

jardin du palais abbatial – gratuit

les swingirls en concert ! --- photo : e.galouUn trio de jazz vocal féminin qui nous plonge (comme son nom le laisse entendre) dans le swing et la bonne humeur des années folles ! Vieilles chansons du répertoire américain ou tubes actuels revisités à la sauce “années 30”, un moment chaud et sucré qui vous titille le déhanchement.

– – – – les écouter sur leur site

théâtre

grammaire des mammifères – 21h45

basse cour du musée – durée 1h40 – de 12 à 17 €

par la cie locus solus – auteur : william pellier – mise en scène et direction artistique : thierry bordereau – comédiens : réjane bajard, sophie barboyon, marijke bedleem, pierre germain, christian pageault et thierry vennesson – création lumières : nicolas jarry – création son : mathilde billaud – régie : pierre-alain vernette

 Grammaire des mammifères --- Festival Textes en l'air --- du 25 au 29 juillet 2012 à saint-antoine-l'abbaye

Nos vies sont faites d’un début et d’une fin, ok. Mais entre ces deux extrémités, elles sont bien souvent chaotiques, pour ne pas dire totalement bordéliques… Cette Grammaire des mammifères nous scrute. Nous, êtres dont l’humanité se réduirait à une animalité consommante. Une Grammaire qui s’amuse à explorer tous les possibles, de l’animal politique à l’animal libidinal, de l’animal sexuel à l’animal social…. Et pour mener cette entreprise de dénonciation, pour saisir le mystère de nos vies et de nos conditions, rien ne vaut le rire, un rire noir et grinçant, un rire bête et méchant. Rire de tout ce théâtre-là, c’est aussi une façon de s’en libérer, et pas des plus mauvaises…

plateforme locus solus en coproduction avec le théâtre les ateliers et le théâtre d’arras avec le soutien du théâtre de givors, scène conventionnée de la drac rhône-alpes et de l’association beaumarchais.

 Réservez vos billets pour ce spectacle en ligne

 Réservez vos billets pour ce spectacle en ligne ( tarif réduit )

– – – – en savoir plus

 

SAMEDI 28 JUILLET

pérégrination poétique

broderie de mots le long des édifices et des sentiers – 10h

cheminement en extérieur – gratuit

Dans l’ourlet de l’abbaye, frôlant les collerettes brodées des chapelles, dans un slam musical accompagné des percussions de Florent Diara, Katia Bouchoueva nous invitera à regarder tomber les aquariums dans le fossé
Katia Bouchoueva au festival textes en l'air - photo : XXVIISon humour tremblant, son humeur mutine décapent le vieux monde d’un tendre chalumeau pour que jaillisse l’utopie des caresses gratuites.

in vino veritas

apéro-rencontre – 12h30

jardin du palais abbatial – gratuit

animé par émile lansman, éditeur

In vino veritas ! Apéro-rencontre avec les artistes du festival textes en l'airUn croisement de trajectoires entre artistes et festivaliers pour un échange convivial autour de quelques olives… Le moment de discuter des spectacles de la veille et de ceux à venir.

lecture jeune public

prix annick lansman – 15h30

le sable dans les yeux
de bénédicte couka par les co-lecteurEs 

Bénédicte Couka, lauréate du prix Annick LansmanMargot amène du haut de ses dix ans des brouettes entières de mouchoirs brodés par sa mère infirme et muette. Plus loin, une louve et son petit ont dressé soigneusement la table dans l’attente d’une nouvelle proie. Tom, lui, cherche partout son petit Eliot qui s’est aventuré seul dans la forêt. Trois histoires qui se croisent inéluctablement…
Le texte est publié chez Lansman. Rencontre avec l’auteure à l’issue de la lecture (sous réserve).

théâtre

fantaisies #3 – l’idéal féminin n’est plus ce qu’il était – 18h

théâtre du furand – durée 1h15 – tarif unique 12€

Fantaisie, de et par Carole Thibautconception et interprétation : carole thibaut – travail sur le corps : philippe ménard – création sonore : pascal bricard – création lumières : didier brun – assistanat à la mise : fanny zeller – costumes : magalie pichard – construction décor : yves cohen et pierre lenczner – assistanat dramaturgique : corinne hadjadj – régie générale : adrien gontier

Où Carole Thibaut poursuit avec délectation son dégommage des stéréotypes liés à la soi-disant nature féminine et s’attaque avec jubilation à toutes les oppressions infligées au nom des religions, traditions, cultures, règles de bonne conduite, etc. A la fois auteure, metteuse en scène et comédienne, elle démonte de façon jubilatoire la mécanique d’oppression qui se cache derrière la notion d’idéal féminin, et s’en prend à ses représentations avec une joyeuse et insolente impudeur…
De la chasse aux poils de la femme idéale, à ceux de la barbe de l’ayatollah dont s’affuble la comédienne dans un moment d’une grande intensité, Carole Thibaut réussit à nous faire entendre et voir que les lois perverses de la soumission s’inscrivent aussi dans la banalité du quotidien. Guy Flattot – – – France Inter

 Réservez vos billets pour ce spectacle en ligne

– – – – voir des extraits

concert au jardin

No Mad ? en concert --- poto : mathieu garrouteno mad ? – 19h30

jardin du palais abbatial – gratuit

Avec ses quatorze mains, cet orchestre septocéphale Rhônalpin dessine les décors de scènes étranges.  Rock noir ou aérien, jazz-cartoon balkanique, lyrique et fantas(ti)que, chanson de porcelaine ou à boire, on y découvre la bande originale d’un cirque qu’ils inventent devant nous.

– – – – les écouter

théâtre

pourquoi j’ai mangé mon père – 21h45

basse cour du musée – de 12 à 17€

d’après roy lewis – comédien : damien ricour – mise en scène : patrick laval.

Pourquoi j'ai mangé mon père - photo : E. Gueyne

Pour l’humanité naissante, le paléolithique supérieur fut la période idéale pour se poser quelques questions fondamentales sur les stratégies à adopter en tant qu’espèce afin de traverser siècles et millénaires à suivre… Écrit comme un conte initiatique, ce spectacle revisite avec un humour so british les grands thèmes sociaux : la place de la famille, l’éducation, l’écologie, le rôle de la femme et l’éternel débat entre ceux qui veulent faire bouger les choses – représentés par Edouard, le père, progressiste convaincu et inventeur génial – et ceux qui pensent que c’était mieux avant – représentés par le frère réac, Vania, dont la devise est (forcément) « Back to the trees ! ». Et Damien Ricour, l’unique comédien de ce spectacle, nous propose de tout faire lui-même sur scène : le père, les enfants, la femme, le frère, les animaux, le feu… et de réussir le pari de nous emmener avec lui dans une préhistoire encore si récente ! On peut se risquer ici à une prédiction : ceux qui vont manquer ce spectacle s’en voudront longtemps…

Le décalage comique entre les situations préhistoriques et le langage employé trouve sur scène une expression très efficace grâce à la débauche d’énergie physique d’un comédien particulièrement inspiré par ces rôles multiples, même les plus improbables, du mammouth à la jeune fille…
Pourquoi j'ai mangé mon père - d'après Roy Lewis - avec Damien Ricour - Photo : a.madelinCar si le tonitruant et très efficace one-man-show de Damien Ricour ne cesse d’amuser, il sait aussi faire méditer sur le « progrès » à une époque où les risques qu’il génère commencent à menacer la survie même de cette espèce pourtant si attachante… La Marseillaise

La performance du comédien est jubilatoire et d’une énergie stupéfiante. Damien Ricour est un formidable percussionniste africain blanc qui n’a pas besoin d’instruments pour envoyer la musique, se servant de lui-même, corps et voix – Le Monde

 Réservez vos billets pour ce spectacle en ligne

 Réservez vos billets pour ce spectacle en ligne ( tarif réduit )

– – – – la presse en parle…

atelier d’écriture nocturne

nuit blanche de l’écriture – 23h

rdv à la billetterie du festival – tarif unique 30 €

marilyn perreault, auteure associée au 9ème festival textes en l'air - photo : M.Dussautnombre de places limité – inscription indispensable

atelier animé par marilyn perreault et sébastien joanniez
avec la complicité du musée départemental de saint-antoine-l’abbaye

Des écrivants s’immergent jusqu’à l’aube dans la vie nocturne du Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye avec deux auteurs, Marilyn Perreault et Sébastien Joanniez. Au petit matin auteurs et spectateurs se retrouvent pour un petit déjeuner lecture dans le jardin du palais abbatial.

Sébastien Joanniez, auteur rhonalpin, invité du 9ème festival Textes en l'air - photo : HJ Bourgeas

  Réservez vos billets en ligne

DIMANCHE 29 JUILLET

 

réveil textuel

nuit blanche de l’écriture – 8h00

Après une Nuit Blanche de l'Ecriture... Photo : HJ Bourgeas

Après une nuit passée à l’écriture en compagnie de 2 auteurs dans le Musée de Saint-Antoine-l’Abbaye, les écrivants nous restitueront leurs écrits nocturnes autour d’un petit-déjeuner sans doute mérité.

pérégrination théâtrale 

là où se récoltent les mots – 10h

cheminement en extérieur – gratuit

Carole Thibaut, auteure de L’enfant – drame rural, revisite avec nous les lieux d’où sont issus les mots de cette pièce qu’elle a écrite lors de sa résidence à Saint-Antoine en 2009.
Carole Thibaut par HJ BourgeasIl est question d’une petite communauté humaine ordinaire, où il n’y a pas d’enfants. Jusqu’au matin où un enfant nouveau-né y apparaît soudain, venu d’on ne sait où. Il est question d’un été trop chaud et sec, irrespirable.

Une pièce qui sera présentée le 26 septembre 2012 au théâtre de la Tempête, à Vincennes et en juillet 2013 à Saint-Antoine-l’Abbaye lors du 10ème festival Textes en l’air.

in vino veritas

apéro-rencontre – 12h30

jardin du palais abbatial – gratuit

animé par émile lansman, éditeur

In vino veritas ! Apéro-rencontre avec les artistes du festival textes en l'airUn croisement de trajectoires entre artistes et festivaliers pour un échange convivial autour d’un bol de chips… Le moment de discuter des spectacles de la veille et de ceux à venir.

lecture d’auteur

Eric Durnez – 16h

Tchip

Eric Durnez, auteur belge invité du 9ème festival textes en l'air - photo : HJ BourgeasDans cette Guyane « département d’Outre-mer » aux confins de l’Amazonie, dont la population multicolore est enclavée entre la jungle et l’océan, Jetski et Deevee, deux jeunes aux parcours caillouteux, essaient de vivre et de traverser les contradictions d’un territoire fiévreux, au passé agité, à l’avenir incertain…

concert déambulatoire

la batook – Circulons ! – 16h

jardin du palais abbatial – gratuit

Une horde de tambourinaires s’invite dans les rues, s’entasse aux terrasses, dévaste les places et les impasses… Ils ont traversé trois continents et n’ont gardé que danses et tambours comme moyen d’expression.
La Batook - Circulons !Troisième création de la Compagnie La Batook, « Circulons ! » est un tourbillon rythmé et une invitation à la fête nourris au monde du voyage. Métissage culturel et énergie débordante pour un spectacle mobile et festif.

– – – – voir/entendre quelques extraits…

théâtre, clown et marionnettes

moi, monsieur moi – 18h

théâtre du furand – tout public – tarif unique 12€

idée originale de patricia gomis – écrit par patricia gomis et márcia de castro – mise en scène de márcia de castro – conseiller marionnettes : jean-louis heckel – conseiller jeune public : gérard corbion – lumières : institut français de dakar – production : djarama-dakar, la traversée des arts (paris), la casquette (bruxelles).

Moi, Monsieur Moi - de Patricia GomisL’histoire d’une petite fille qui devient femme en Afrique. Bonne à tout faire, mauvaise élève et maltraitée à l’école, elle a porté de lourdes charges, sué à grosses gouttes, balayé le sol gras, cuisiné pour toute la famille, lavé le linge sale… Avec ses grands yeux et son sourire d’enfant, le clown-conteur transforme la souffrance en un tourbillon de rire.

avec le soutien de l’institut français de paris programme visa pour la création – afrique et caraïbes, l’institut français de dakar, la ville des mureaux, la ville de paris, le centre cerise, la nef-manufacture d’utopies de pantin, le théâtre de l’engouement à toubab dialaw.

 Réservez vos billets pour ce spectacle en ligne

Soirée de clôture

banquet festif – 19h30

jardin du palais abbatial – 17€ (boissons non comprises)

Une dernière étape gourmande dans ce festival 2012…
autour d’un plat d’ailleurs, bien entendu !

dernière étape de la traversée culinaire du festival Textes en l'air...

concert au jardin

le bal d’areski – 21h

jardin du palais abbatial – prix libre

Trois heures de danse aux rythmes du monde et un bal hors norme entre la France, les Balkans et le Maghreb, qui rompt définitivement avec les idées préconçues du genre.

Le Bal d'Areski en concert ! --- Musique du monde (et d'ailleurs)

Un condensé d’énergie brute, qui fait la part belle aux répertoires tantôt judéo-arabe, chaâbi, zawiya, kabyle, andalous mais également tsigane ou créole.

areski dries : derbouka, chant – mehdi ziouche : mandole, chant – pierre bonnet : basse – mike rajamahendra : batterie – simon demouveaux : guitares, chant – bastien charlery : accordéon, chant.

– – – – voir/entendre quelques extraits

to comment on what the deal would cost or how much it would save the company, but stressed that savings would come from the scale cheap michael kors and expertise of its michael kors outlet outsourcing partner, rather than from job cuts. The company anticipates layoffs as a result of the deal, but Jones said job losses would be minimal.The company conducted an outsourcing study last year and is basing its decisions on the findings Michael Kors handbags outlet of that study, cheap michael kors Jones said. The company looked to other corporate giants engaged in business process outsourcing such as General Motors and General Electric as models, he said.The company held a series of michael kors handbags outlet conference calls with all 106,000 of its employees Thursday to discuss the pending deal. Lafley and Vice President of the michael kors handbags Global Business Services unit Mike Power. Some employees were hit hard by the news, Jones said. Once reported, our staff will be notified and the comment will be reviewed.Select type of offense:Offensive: Sexually explicit or offensive languageSpam: Advertisements or commercial linksDisruptive posting:
of negotiating individual deals with municipalities.Opponents to this legislation say national Michael Kors From China franchises would allow phone companies to redline or serve only affluent communities while also cutting funding for public access stations cheap michael kors for large cities, such as New York.The New York City Council also opposes the national franchise legislation and earlier this month voted unanimously to urge Congress to maintain local control of public rights of way and to oppose the Communications, Opportunity, Promotion and Enhancement Act (COPE), the national franchise bill sponsored by Rep. Joe Barton, R Texas, and Rep. Bobby Rush, D Ill.A Verizon spokesman said the concerns voiced by New York City Council members and the protesters are overblown."The COPE bill provides for virtually everything these people are looking for," said John Bonomo. "Our objective is to get as much choice out to the customers in Michael Kors the quickest way."About a dozen protesters convened outside AT Park (formerly Michael Kors from China SBC Park) in San Francisco
Articles Connexes: