stage 2012

le stage de théâtre amateur 2012

 

Emilie Leroux et Geneviève Burnod, Les formatricessaint-antoine-l’abbaye du 9 au 13 avril 2012

Début du stage : Lundi 9 avril à 10h (possibilité d’hébergement le dimanche 8 au soir sur demande)
Fin du stage : vendredi 13 avril à 17h
Public : 12 amateurs de théâtre (min. 18 ans) lieu : saint-antoine-l’abbaye (38)

descriptif
Ce stage propose à 12 stagiaires une aventure artistique « en résidence » : 5 jours dans le village médiéval de Saint-Antoine-l’Abbaye en Isère sous la direction d’Emilie LE ROUX metteuse en scène professionnelle et Geneviève BURNOD, formatrice voix et chant et assistante mise en scène.

Les stagiaires au travail

Au cours de ces cinq jours, nous vous proposons de nous mettre en création autour d’une petite forme convoquant le singulier et le collectif, l’individuel et le choral. Les journées seront organisées en différents temps de travail à dominante théâtrale ou vocale. Nous vous proposons de partir à la découverte de la spécificité de l’écriture d’un auteur de théâtre contemporain et d’appréhender ce que cette singularité implique dans le jeu de l’acteur. Nous vous inviterons aussi à approfondir vos capacités vocales et à développer votre aisance corporelle, collectivement et individuellement

le lieu du stage : au cœur du village médiéval de saint-antoine-l’abbaye
Le village médiéval de Saint Antoine l’Abbaye a été labellisé  » plus beau village de France  » en 2009. C’est l’un des joyaux incontournable du patrimoine rhônalpin, offrant une ambiance unique, hors du temps. Les stagiaires travailleront dans une salle classée du musée de Saint Antoine, le Salon aux Gypseries.

les stagiaires et les formateurs au grand complethébergement & restauration
Les stagiaires seront hébergés au Gîte des Tilleuls – Grand Champs, à proximité de Saint-Lattier, à 15 minutes en voiture du village de Saint-Antoine-l’Abbaye. Les petits déjeuners sont compris dans l’hébergement. Les repas du midi et du soir sont à la charge des stagiaires. Des tarifs préférentiels ont été négociés avec des restaurateurs locaux, partenaires de l’association. Compter environ 10 € par repas.

l’avis d’un stagiaire…

Un stage original. Deux formatrices. Empruntant deux chemins complémentaires. Une approche d’un travail théâtral par le poids des mots et la profondeur de la voix. Par un accompagnement individuel et collectif.

spectacle de fin de stageConnaître la dramaturgie d’un texte. L’ensemble et le détail. L’intention de jeu, phrase par phrase. Qu’est-ce-qui se joue ici. Dans cette scène. Sur cette réplique. Apercevoir la limite entre intention de jeu et émotion personnelle. Effacer toute sensiblerie. Eviter de montrer le résultat au public. Laisser le spectateur imaginer. Le comédien est un funambule. Il avance sur cette fragile frontière entre la force d’un mot et la puissance d’une phrase. Entre réalité et imaginaire.

Développer ses capacités vocales et corporelles, collectivement et individuellement. Poser ses pieds. Son corps. Droit dans ses bottes. Marquer les temps. Silences. Ruptures. Silence. Ouvrir sa voix comme une main tendue vers autrui. Porter son regard vers l’autre. Le théâtre comme un travail d’équipe. Tout en énergie. En tension. A ne pas confondre avec rapidité. Le corps parle. S’exprime. Vit. Chante. S’élève vers le ciel. Dans le seul but d’y faire apparaître les images, comme un bouquet d’étoiles, à partir des mots…

Une pédagogie comme on en rêve. Participative et interactive. Exigeante. Qui se dessine dans le dialogue, l’échange et le respect mutuels. Comme Le Petit Prince s’approche du renard. A la façon d’une musicienne qui effleure la touche d’une harpe. Finesse. Subtilité. Doigté. Une formation qui déroute, approfondit, nous apprend à nous mieux connaître. Remet l’aiguille de notre pendule « théâtre » vers le sens à donner à un  texte et à son interprétation. A partir de notre corps et notre cœur.

Moment magique. Merveilleux. De grande qualité.

G. Dieppedalle


evening gowns in ultrarich fabrics; and burnished gold accessories. to lunch on calorie conscious grilled chicken michael kors outlet with Creole mustard sauce. Then, after blowing their diets on a raspberry spruced mousse, guests settled back to watch one of the hottest fashion fake michael kors lineups to hit local ramps in months. First up: Calvin Klein’s triple hot coral, turquoise, grape and teal skirts and jackets paired with streamlined black turtlenecks, followed by Ann Klein, partial to hot raspberry hues. Next came the designs of Michael Kors, who stayed away from black, preferring siren red head to toe. Perry Ellis showcased midnight blue; Giorgio Armani was partial to dove gray, and Mary Ann Restivo paired black and white with cheap Michael Kors handbags throbbing brights. Donna Karan’s passion purple coat brought the house down, and Ungaro’s ultrashort skirts (all you need is "10" knees) were paired with clingy sweaters cinched with black suede belts. Among the cheap Michael Kors handbags guests was Betsy Sanders, vice cheap Michael Kors handbags president of Nordstrom So. Calif. "I’ve been touched by
. So they should be looking at this now? Companies should have started looking at their SOX issues some time ago, but many are still just waking up to the challenge. Margaret Brooks, director of strategic business development and SOX michael kors handbags specialist at Computer Associates, said finance departments "get it" but "a lot of CIOs don’t know what’s going to hit them." That’s a michael kors handbags bit harsh isn’t cheap Michael Kors handbags outlet it? Well, one American chief information officer who preferred to remain anonymous certainly concurred. "I feel like a bad storm’s coming, discount michael kors and I don’t know what it is or when it’s going to hit," the CIO said at a recent industry event. It’s certainly fair to state that it’s cheap michael kors handbags an issue that relies heavily on information technology and that his sense of panic is not unique. Many companies are now aware of the specter of SOX hanging over them without having a handle on what it is and what they have to do to ensure compliance. So in a nutshell, what does it all involve? The Act covers a whole range of governance
Articles Connexes: