vendredi 28 juillet

pérégrination poétique

arrière-cours et chemins de traverse I 10h

rdv devant la billetterie I gratuit

textes et lectures de fred griot

Fred Griot dispersera ses intimités d’arrière-cour, ses éclats de mauvaises herbes, ses bises aiguisées et urbaines sur le chemin de la chapelle Saint-Jean-Fromental.

pérégrination organisée en partenariat avec la maison de la poésie rhône-alpes

lecture jeune public

graines de théâtre I 11h

goulet du chapeau rouge I durée 50 mn I dès 7 ans I gratuit

festival textes en l'air 2016 - graines de théâtre par les co-lecteurEsDes volontaires féru.e.s de théâtre, professionnel.le.s ou pas mais toujours passionné.e.s de beaux textes, ont décidé de venir lire pour les petites oreilles (et celles qui ont su le rester). Ils et elles vous font partager leur plaisir en présentant des extraits choisis dans différentes oeuvres jeunesse.

discussion de choses et d’autres

rencontre avec les artistes I 11h30

rdv à la billetterie I gratuit

suprise !

festival textes en l'air 2016 - impromptu sous les tilleulsimpromptu sous les tilleuls I 13h grande cour I gratuit

lecture

déshonorée (un crime d’honneur en calabre) I 14h30

salon aux gypseries I durée 1h I dès 16 ans I gratuit

textes de saverio la ruina . lecture par le 3ème bureau, léo ferber & sylvie jobert

Le portrait d’une femme en prise avec la société méridionale machiste sous l’un de ses aspects les plus ignobles, le crime d’honneur. Ce monologue a remporté le prix Ubu du meilleur texte italien.

théâtre jeune public

en attendant le petit poucet I 17h

théâtre du furand I durée 50 mn I dès 6 ans I tarifs : 5€ / 12€

texte de philippe dorin . mise en scène d’émilie le roux, compagnie des veilleurs . avec : kim laurent, jonathan moussalli . chorégraphie : adéli motchan . assistanat mise en scène : fanny duchet . accompagnement artistique : laëtitia le mesle . création lumière : éric marynower . création musicale : roberto negro [piano] . scénographie : tristan dubois & éric marynower . régie de tournée : guillaume jargot

Une nuit, tous les oiseaux sont tombés du ciel, comme des pierres, et le lendemain, le pays n’était plus qu’un champ de ruines. Le matin, le Grand a entendu « va-t’en » et le voici en chemin. Avec la Petite. Ils n’ont pour histoire que leur exil. Ensemble, ils errent à la recherche de ce qu’ils ont vu en rêve, un tout petit endroit où « retirer [leurs] chaussures et poser [leurs] pieds sur un petit tapis ». Ils marchent vers l’inconnu, traversent les frontières. Ils inventent des jeux qui leur permettent d’affronter ce qu’ils ne connaissent pas. Lorsqu’ils ont fait le tour du monde, ils s’interrogent. Comment donner un sens à leur histoire ?

coproduction :  théâtre  de  la  ville  [paris],  sacd, festival petits & grands [nantes]. avec la complicité de l’espace 600, scène rhône-alpes [grenoble]. remerciements : scène nationale d’orléans. les veilleurs [compagnie théâtrale] est soutenue par : la drac auvergne-rhône-alpes,  la  région  auvergne-rhône-alpes, le département de l’isère, la ville de grenoble.

 

amorce

spéciale dédicace I 18h

librairie du festival I gratuit

Suzie Bastien, autrice reçue en résidence d’écriture cette année viendra lire quelques extraits de ses textes. Ce sera également l’occasion d’une lecture d’Éclats de vie, un recueil de poèmes écrits par des bénévoles du Secours Populaire de Saint-Marcellin.

concert

no mad ? I 19h

grande cour I gratuit

élodie lordet : chant . anne quiller : rhodes, moog . élisabeth renau : violoncelle pierre lordet : clarinette, clarinette basse . françois vinoche : batterie . nicolas lopez : violon . guillaume tarnaud : lumières . vincent travaglini et adrien virat : son

Carrefour entre rock noir, musique de chambre, cabaret et improvisation, No Mad ? écrit les pages d’une nouvelle façon de porter la langue française. La musique de No Mad ? joue la vie, qu’elle raconte quelques histoires fabuleuses, ou qu’elle se faufile dans les songes d’un cafetier qui somnole au milieu des lumières de la ville, dans la prière d’une femme sous la pluie d’Idomeni ou lorsqu’elle décrit ces villes longues comme des pays entiers.

No mad? – La vieille folle from Tomas Bozzato on Vimeo.

 

patrimoine

visite de saint-antoine-l’abbaye I 20h30

durée 1h I tout public I prix libre I nombre de places limité
réservation à la billetterie

théâtre

marie le franc I 21h30

basse cour du musée I durée 1h30 I dès 14 ans I tarifs : 12€ / 17€

d’après les textes de marie lefranc . adaptation et mise en scène : philippe curé avec : fabienne courvoisier et marie baxerres . création décor et costumes : dominique schaetzel . création lumière : thomas pujol

Marie Le Franc, poétesse et romancière est toujours restée fidèle à sa terre natale, la Presqu’île de Rhuys, mais cette « mangeuse d’espace » a choisi le Québec comme terre d’accueil. Oscillant entre ses deux patries, elle écrira une œuvre exaltant la nature sauvage et les hommes qui l’apprivoisent. Marie Le Franc nous conduit sur les chemins tortueux de son histoire : l’histoire d’une femme en quête d’humanité, hors des sentiers battus et des lieux communs.

avec le soutien du centre culturel l’hermine – sarzeau, la communauté de communes de la presqu’ile de rhuys, l’association des amis de marie le franc. la compagnie la langue dans l’o est subventionnée par le conseil départemental du morbihan et la municipalité de saint-gildas-de-rhuys.

sérénade nocturne

nu I 23h

chansons d’amour et de fesses

grande cour I gratuit

émilie proust : chant & guitare . pascal coullet : contrebasse . éric relier : percussions

Chansons léchées pour corps nus, à trois, enfin à deux, des fois moins, souvent plus, on sait pas…

Un air de tango, un ska, pourquoi pas un rap. Chansons et cris, ça fait du bien et c’est n’importe quoi, tu comprends… Venez habillé.e.s !

Tango par NU from textes en l’air on Vimeo.

atelier d’écriture nocturne

nuit blanche de l’écriture – 23h30

rdv à la billetterie I adultes I tarif unique : 30€ I réservation indispensable

avec la complicité du musée départemental de saint-antoine-l’abbaye

Des écrivants s’immergent jusqu’à l’aube dans le Musée de Saint-Antoine avec l’autrice associée du festival, Suzie Bastien. Au petit matin, auteurs et spectateurs se retrouvent pour un petit-déjeuner-lecture dans la grande cour.

et samedi 29 juillet ? c’est par ici…